Linky : quand Ségolène Royal sermonne ENEDIS

Le collectif Chartres de Bretagne   –   Collectif anti-linky 35
Lettres de refus (exemples à télécharger), sommation par huissier et protection du compteur
Pétition Anti-Linky

L’association PRIARTEM (Pour Rassembler, Informer et Agir sur les Risques liés aux Technologies ElectroMagnétiques) a été reçue, mardi 25 avril 2017, par la Direction de Cabinet de la Ministre de l’Environnement (Ségolène Royal).

Dans cet entretien, l’association PRIARTEM a été informée que la Ministre critique sévèrement les conditions de déploiement du compteur Linky. Madame Ségolène Royal a envoyé un courrier au Président du Directoire d’Enedis, Monsieur Philippe Monloubou dans lequel elle indique :

« Le déploiement du compteur Linky ne doit en aucun cas être une contrainte imposée aux usagers et je vous demande de faire cesser ces pratiques qui contredisent ma volonté de faire adhérer l’ensemble des français à la transition énergétique de manière positive et participative ».

Janine Le Calvez, Présidente de PRIARTEM, indique que ce rappel à l’ordre adressé par la Ministre à Philippe Moloubou, est le bienvenu et va permettre à chacun de faire valoir son bon droit et légitimer son refus d’une installation contrainte.

    L’ONG rappelle également que :

  • Il n’y a pas de littérature scientifique sur les effets des rayonnements du Linky sur la santé
  • Qu’il s’agit d’une exposition chronique à des niveaux loin d’être négligeables
  • Que la question de l’adéquation des normes est toujours posée
  • Que les plaintes qui remontent sont déjà conséquentes

Communiqué de PRIARTEM
Télécharger le communiqué de PRIARTEM en PDF

Les Chartrains qui refusent le compteur Linky en restant porte close à l’arrivée impromptue des poseurs, reçoivent actuellement des courriers de la part d’Enedis pour les contraindre d’accepter l’inacceptable.

Le contenu est mensonger comme à son habitude et nous vous invitons à ne pas céder au chantage.

Encore une fois, la loi n’impose à aucun moment d’accepter le compteur Linky. Des menaces, rien que des menaces : il n’y a ni facturation supplémentaire pour la relève des compteurs, ni aucune pénalité. Ce qui est de surcroit complètement illégal en l’état actuel des choses et qui plus est, avant la fin du déploiement sur la France car cela laisserait sous-entendre une inégalité entre les Français.

Rappelons les propos de Bernard Laurans, Directeur régional d’Enedis Bretagne, sur France Bleu Armorique le 02/02/2016.

Pour renforcer cette fronde, Le collectif Anti-Linky 35, qui mutualise tous les Collectifs du département y compris celui de Chartres de Bretagne, s’est réuni dernièrement et appelle à un rassemblement sur Rennes le samedi 20 mai à 14h00 Place de la Mairie contre le remplacement des compteurs actuels par les compteurs Linky.

2 réflexions sur “Linky : quand Ségolène Royal sermonne ENEDIS

  1. Bonjour.
    Vous savez, les politiques sont tous les mêmes, ce sont de vraies girouettes, ils naviguent à vue en fonction de leurs intérêts du moment. Il est bien évident que nous n’avons aucune confiance dans les propos de S. Royal, mais nous avions mis en ligne sa dernière position sur le Linky, qui « dénonçait » les méthodes de voyous des poseurs tout en sachant qu’elle s’en fichait totalement en n’avait fait ce courrier que pour des raisons électoraliste.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s