Linky permet d’espionner les logements

Le collectif Chartres de Bretagne
Pétition Anti-Linky

Nous contacter : collectifchartresdebretagne@gmail.com

Nous allons vous montrer, une fois de plus, qu’Enedis nous ment, quant à la capacité réelle de surveillance du compteur capteur Linky.

Regardons ce que nous dit le Directeur du Projet Linky, le fameux Bernard Lassus à ce sujet.
Interrogé sur RMC, le 1er avril 2016, par Jean-Jacques Bourdin.

A la question sur l’éventualité que le compteur puisse permettre de surveiller les habitudes des usagers, Bernard Lassus répond :

« C’est un compteur qui mesure des courants électriques et qui ne sait pas reconnaitre l’électron qui vient de la machine à laver, de la télévision, de votre fer à repasser ou autres. Ce n’est qu’un compteur, on a aucun intérêt à aller surveiller la vie des uns et des autres. Et sachez qu’on est énormément surveillés. On est presque comme un malade auquel on met énormément de capteurs.
Tout le monde nous surveille, la CNIL, les associations de consommateurs. »

Bernard Lassus parle de compteur, mais son grand patron, Philippe Monloubou, parle quant à lui de … capteur, ce qui a le mérite d’être clair !

« Notre métier évolue et nous sommes désormais un opérateur de big data qui va bientôt gérer 35 millions de capteurs connectés.»

Enedis est un opérateur de big data qui gérera bientôt 35 millions de capteurs

Et il récidive le bougre !

« Les compteurs intelligents tels que Linky sont autant de capteurs de données.»

Les compteurs intelligents tels que Linky sont autant de capteurs de données

Lors d’une émission sur France Info le 22 mai 2017, ce même Bernard Lassus, interrogé sur l’utilisation des données personnelles, répond :

« Il faut savoir que l’information que l’on véhicule, c’est simplement une consommation globale qui ne sait pas différencier l’utilisation que vous avez sur votre four ou d’autres équipements. « 

« Il est très difficile au travers de ce signal de savoir s’il y a une présence ou non. »

S’il voulait se moquer de nous, il ne s’y prendrait pas autrement !
Bernard Lassus dit clairement que le compteur/capteur Linky n’a aucune capacité pour déterminer quels appareils il mesure. En fait, il noie le poisson, si le compteur ne sait pas forcément quels équipements sont actifs, il n’en reste pas moins, qu’il collecte les informations avec une précision de 2 secondes (car c’est le taux de rafraichissement des données de consommation annoncé par Bernard Lassus, pour le fonctionnement du boitier ERL) et qu’il enregistre la courbe de charge avec un pas de 10 minutes.

Les données collectées, soit disant anonymes, contiennent des infos précises sur les signatures électriques des équipements et peuvent ensuite être analysées dans les centres de traitement des données d’Enedis à l’aide d’algorithmes fournis par des startup spécialisées dans le domaine.

 

Regardons désormais, du côté des spécialistes du domaine.

L’informaticien Ulrich Greveler s’est spécialisé dans l’analyse des données sur la consommation d’énergie.

Interrogé par l’équipe de l’émission Xenius sur Arte, Ulrich Grebeler, Docteur en génie des sciences de l’informatique de l’Université du Rhin Waal des sciences appliquées, déclare :

Qu’est-ce que l’électroménager peut bien révéler sur ses utilisateurs ?

« Les appareils récents qui communiquent les données en temps réel sont une source d’information à forte valeur ajoutée.
La précision est telle que nous pouvons reconnaitre toutes les configurations d’appareils.
A partir de la consommation que génère la luminosité d’un téléviseur par exemple, nous pouvons même identifier quel film visionne le téléspectateur.»

Les informations de consommation d’énergie transmises par les compteurs deviennent le miroir du mode de vie d’un foyer.
De quoi intéresser les groupes énergétiques mais également les entreprises commerciales, les commissions d’enquête et les cambrioleurs.

 

Yann Padova, chargé des compteurs communicants à la Commission de Régulation de l’Energie (CRE), confirme que l’on est capable de déduire l’identité d’un équipement électrique car chaque appareil à une empreinte électrique.
Le message est clair, on peut, en analysant la courbe de charge de la consommation, en déduire à l’aide d’algorithmes, quels appareils sont utilisés car ils disposent tous d’une empreintes électriques les identifiants.

« Il existe des startup qui arrivent à déduire l’identité de votre équipement parce que chaque appareil à une empreinte spécifique.»

Si après cela, certains ne sont toujours pas convaincus qu’Enedis nous ment, et qu’il est donc techniquement possible de déduire une grande quantité d’informations très pertinentes provenant des collectes du Linky, sur nos habitudes de consommation …

Pour rappel, la CNIL précise qu’elle n’a aucun moyen de vérifier ce qu’il se passe dans le compteur, seul Enedis à la main dessus.

 

Effets du rayonnement des compteurs communicants sur la santé, et normes en vigueur

Le collectif Chartres de Bretagne
Pétition Anti-Linky

Nous contacter : collectifchartresdebretagne@gmail.com

Extrait, en version française, du film « Reprenez votre pouvoir (Take back your power) », à propos des normes de rayonnement de la densité de puissance (ou force du signal) selon les pays et les conséquences sur la santé.

Les effets sur la santé se produisent à des niveaux largement inférieurs aux normes en vigueur dans les différents pays du monde, mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce ne sont pas les pays occidentaux qui possèdent les normes les plus protectrices pour la santé des citoyens, bien au contraire. La France est l’un des pays, sinon le pays, où les normes dans ce domaine sont les plus laxistes au monde. Dans ces conditions, il est évident que les compteurs communicants respectent les normes en vigueur, puisqu’elles en peuvent pas être dépassées étant donné leur niveau extrêmement élevé.

Extrait, également du même film, des effets sur les patients soumis aux rayonnements des compteurs communicants. C’est effrayant !

Pour information, les essais ont été réalisés sur des compteurs communicants américains, dont la technologie et le fonctionnement sont relativement proches des compteurs communicants français Linky, Gazpar, Aquarius …

Le Président de l’ANFR embarrassé pour répondre à une question sur la non dangerosité d’un téléphone respectant les normes

Le collectif Chartres de Bretagne
Lettres de refus (exemples à télécharger), sommation par huissier et protection du compteur
Pétition Anti-Linky

Le Président du Conseil d’Administration de l’ANFR (Agence Nationale des Fréquences) jusqu’en 2012, Monsieur Arnaud Miquel, est extrêmement embarrassé pour répondre à la question d’une journaliste.
Sophie Le Gall lui demande de confirmer qu’un téléphone portable qui respecte les normes définies par l’ANFR est sans danger pour la santé.

La réponse est affligeante ! C’est le moins qu’on puisse dire.

Ce reportage, « Mauvaises Ondes » a été diffusé par France 3 en 2011. Il est disponible dans son intégralité ci-dessous.

Si on n’est pas capable de répondre pour le téléphone portable, alors qu’il y a eu des centaines d’études et de publications, on imagine que pour le compteur Linky, qu’on nous affirme également sans danger, il peut y avoir des risques que l’on ne connait pas encore, ou bien que les intérêts commerciaux sont tels qu’on les minimise ou bien qu’on les cache.

Rappel, les compteurs Linky utilisent, tout comme les téléphones portables, des radiofréquences pulsées. Les téléphones utilisent certes des fréquences plus élevées mais on est pas exposé la totalité de la journée à ces ondes contrairement à celles du Linky qui sont pulsées toute la journée.

stop-linky-fin-darticle

Les mensonges d’Enedis (ex eRDF) sur les Radio-fréquences

Lettres de refus (exemples à télécharger), sommation par huissier et protection du compteur

Bernard Laurans, Directeur Régional d’Enedis (ex eRDF) Bretagne affirme en direct sur l’antenne de Radio Bleu Armorique que Linky n’émet aucune radio-fréquence.
Vous pouvez écouter les propos de Monsieur Laurens ci-dessous.

Bernard Laurans sur Radio Bleu Armorique

Cette affirmation est proprement hallucinante et mensongère.

laurans-2

Qu’est-ce qu’une radio-fréquence ?
Le terme radio-fréquence (souvent abrégé en RF) désigne les ondes radio dont le spectre est situé entre 3 KHz et 300 GHz, ce qui inclut les fréquences utilisées par différents moyens de radiocommunication, notamment la téléphonie mobile, le Wi-Fi ou la radiodiffusion, ainsi que des signaux destinés à d’autres usages comme les radars ou les fours à micro-ondes.
Définition radio-fréquence

Rappelons la fréquence utilisée par le CPL du compteur Linky dans sa version actuelle en norme G1. Enedis parle bien d’une plus haute fréquence de 63 à 74 KHz superposée au signal électrique.radio-2

Les fréquences de 63 et 74 KHz (63 000 et 74 000 Hz) sont bien des radio-fréquences puisqu’elles sont comprises dans la plage des 3 KHz à 300 GHz (3 000 à 300 000 000 000 Hz). Pourquoi alors, Monsieur Laurans, indique que le Linky n’émet aucune radio-fréquence ?

 

Regardons le fonctionnement du CPL (Courant Porteur en Ligne)
Le principe des CPL consiste à superposer au courant électrique alternatif de 50 ou 60 Hz un signal à plus haute fréquence et de faible énergie. Ce deuxième signal se propage sur l’installation électrique et peut être reçu et décodé à distance. Ainsi le signal CPL est reçu par tout récepteur CPL de même catégorie se trouvant sur le même réseau électrique. Cette façon de faire comporte cependant un inconvénient : le réseau électrique n’est pas adapté au transport de hautes fréquences car il n’est pas blindé. En conséquence, la plus grande partie de l’énergie injectée par le modem CPL est rayonnée sous forme d’onde radio.
Fonctionnement du CPL

De plus, Bernard LAURANS compare le CPL utilisé depuis les années 60 pour les heures creuses et pleines avec le CPL utilisé par le Linky. Le premier à une fréquence de 175 Hz alors que le second à des fréquences de 63300 et 74000 Hz (soit 400 fois plus) dans sa norme G1 et 36 fréquences de 35938 à 90625 Hz en norme G3 !
La fréquence de 175 Hz n’est pas une radio-fréquence contrairement à celle du Linky.

Mensonges pour tromper les personnes ou erreurs involontaires ?

 

Qu’en est-il du fameux module ERL (Emetteur Radio Linky), qu’ Enedis « oublie » toujours de mentionner.
Ce petit boitier, qui n’est pas installé de base dans les actuels Linky, le sera dans quelques semaines. Il sera payant, sauf pour les ménages à faibles revenus, et permettra de connecter le fameux boitier permettant d’avoir sa consommation en temps réel. Précision importante, la recommandation initiale de la Directive Européenne, conditionnait l’installation des compteurs communicants (Linky) avec l’installation du boitier d’information sur la consommation en temps réel, et cela devait être sans frais pour le consommateur !
La même recommandation était faite par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie).

Non seulement, le boitier n’est pas encore proposé aux ménages français, mais quand il le sera, cela sera payant. Le plus grave, est que ce boitier se connectera au compteur Linky (sur l’ERL) avec un protocole de Radio-fréquence nommé le ZigBee. Ce dernier ayant une fréquence de … 868 MHz (868 000 000 Hz).

erl

zigbee

Fréquences du ZigBee

Contrairement aux propos de Monsieur Laurans, le Linky émettra des radio-fréquences, et surtout il y en aura de deux types : CPL et ZigBee.

stop-linky-fin-darticle

Conférence de Stéphane Lhomme sur le Linky

Le collectif Chartres de Bretagne

Pour les personnes qui n’ont pas encore une idée précise sur les compteurs communicants, dont le Linky fait parti, nous recommandons fortement cette conférence donnée par Stéphane Lhomme à Ille-Sur-Têt (Pyrénées-Orientales) en juin dernier. Elle aborde les principaux sujets de discordes du compteur Linky et permet ainsi de se faire une idée éclairée sur les dérives des compteurs communicants.

Stéphane Lhomme est Directeur de l’Observatoire du Nucléaire (Organisme Indépendant de Surveillance de l’Industrie Nucléaire), Conseiller Municipal à Saint-Macaire (Gironde), l’une des premières communes de France à s’être opposée aux compteurs communicants. Il est également l’animateur du site Refus Linky et Gazpar.

 

Extrait de la conférence de Stéphane Lhomme, relatif à la position des maires.

stop-linky-fin-darticle

Linky – Reprenez Votre Pouvoir

Documentaire sur les systèmes radiatifs connectés évolutifs (comme le Linky).

– Documentaire en Diffusion Libre : merci de diffuser le lien du documentaire le plus largement possible auprès des citoyens-consommateurs français pour sensibiliser ainsi que projeter le documentaire lors des réunions : Linky, reprenez le pouvoir

– Toute reproduction ou diffusion du documentaire même partielle sur YouTube ou autres plateformes, strictement interdite sans autorisation préalable : linky@next-up.org
Licence © 2016 Next-up organisation

awards-complet

==> Visionner la vidéo

awards
Linky – Reprenez Votre Pouvoir (Version Française)
Enquêtes d’investigations approfondies du documentariste Josh Del Sol dans plusieurs pays concernant les réseaux connectés « intelligents » (Smart Grids) déployés par les Sociétés Anonymes d’électricité avec la bénédiction et la complicité des décideurs politiques ainsi que celle des autorités de  »protection » de la santé publique.
Ce que vous allez découvrir durant ces 85 minutes vous surprendra, vous bouleversera, vous choquera et vous éclairera. Mais surtout, ce documentaire vous donnera des raisons légitimes de rejeter ces systèmes radiatifs connectés évolutifs dont le Linky (upgradable à distance) qui présentés de façon très subtile portent atteinte aux libertés fondamentales, impactent la santé mentale et physique des consommateurs et la climatologie.

La SA ENEDIS avec l’architecture CPL du système connecté radiatif évolutif Linky (+ Big Data) va créer une nouvelle pollution environnementale spécifique radiative en KHz et MHz (ERL) sur tout le territoire français par rapport au maillage des câbles BT du réseau électrique, des concentrateurs et des trames fréquentielles temporelles, la LDE acronyme de Linky Dirty Electricity (harmoniques) sur la fondamentale 50 Hz du courant, ceci en champs proches sur tout le réseau électrique des appartements, chambres d’enfants incluses.
Elle va impacter tous les humains, dont les enfants, les femmes enceintes et les personnes en état de faiblesse (âgées, malades), c’est un scandale sanitaire !

De surcroit les harmoniques de la LDE vont engendrer une diminution de la Valeur Efficace (RMS) du courant électrique en conséquence une augmentation de la consommation d’énergie en équivalence compensatrice, un comble !

« Le pouvoir ne concède rien, si cela n’a pas été exigé, il ne l’a jamais fait et ne le fera jamais.
Trouvez de quelle manière les individus attendent tranquillement de subir et vous aurez la mesure exacte de l’injustice et du mal qui leur sera fait. »
Frederick Douglass (1818-1895), écrivain, ancien esclave.

stop-linky-fin-darticle